Le stress au travail

Stress au travail

Une entreprise se développe grâce à son capital humain, des salariés sereins et en bonne santé c’est aussi une entreprise sereine et en bonne santé »

« Du bien-être individuel résulte la performance individuelle et aussi collective de l'entreprise »

 

Stress, burn out… risques psychosociaux …

Le stress au travail impacte directement les entreprises. Il serait à l'origine :

- de 50 à 60 % de l’absentéisme.

- des conflits entre personnes sur le lieu de travail: 41 %

- de la démotivation des collaborateurs: 38 %

- de l'absence d'esprit d'équipe: 32 %

- de la perte de la qualité de travail : 28 %.

Le ‘‘présentéisme'', le turn over sont le résultat d'une augmentation sensible du stress au travail.

Mais encore : la France est le premier pays au monde consommateur d’antidépresseur et autres psychotropes.

 

La dernière enquête de l'Observatoire de la vie au travail (OVAT) dresse un amer constat. En 2010, le stress a gagné du terrain au sein des entreprises. 65 % des 6 700 salariés sondés se disent ainsi très exposés au stress. Un chiffre en hausse de 10 points par rapport à 2009. Des résultats qui doivent aujourd'hui conduire les organisations à considérer le mal-être au travail comme une priorité.

Des marchés en perpétuelle évolution exigeant toujours davantage d'adaptabilité et de flexibilité dans des laps de temps de plus en plus courts. Des technologies avancées, sources de nouvelles organisations de travail axées sur la réactivité. Une économie de services également synonyme de relations plus conflictuelles.
L'entreprise est aujourd'hui confrontée à de multiples sources de stress et peut également en être la cause. Certes, les sociétés doivent maintenant répondre à des obligations légales de prévention des risques psychosociaux, mais elles ont également tout intérêt à entreprendre un travail de fond sur les sources de stress inhérentes à leur propre activité. Car le mal-être professionnel a un coût important, tant en termes de dépenses de santé que de baisse de performance et de productivité.

De nombreuses études permettent aujourd'hui d'avoir une meilleure vision des impacts du stress dans le milieu du travail. Premier enseignement de ces recherches, il n'existe pas de stress positif, source d'inspiration créatrice, comme on l'imaginait dans les années 60, car même ce stress supposé bénéfique, a des répercussions physiologiques et psychologiques sur le long terme.

De nombreuses répercussions à observer

Mal insidieux dont on peut très bien ne pas avoir conscience quand il nous ronge, le stress peut prendre bien des formes selon les individus. Manque de motivation, insomnie, baisse d'attention, troubles alimentaires, mais aussi maladies coronariennes, maux de têtes, dépression... De multiples répercussions qui rendent le mal-être au travail difficile, mais pas impossible, à déceler. Pour les entreprises, tout commence par une véritable volonté d'accepter de remettre en cause le fonctionnement de leur organisation.

Il est donc impératif de s'interroger sur les changements survenus au sein de la structure. Le taux d'absentéisme est-il en hausse, les plaintes des salariés concernent-elles toujours le même service, le turn-over a-t-il tendance à augmenter... ?
Autant d'éléments qui doivent être répertoriés, conservés et régulièrement mesurés. Il convient aussi d'interroger les collaborateurs afin de jauger les différentes sources de stress auxquelles ils font face au quotidien.
Faire passer anonymement un test de satisfaction et de motivation à l'ensemble des salariés peut ainsi permettre de prendre le pouls du climat de travail.

Ce questionnaire peut ensuite être complété et enrichi en mettant en œuvre de manière régulière, lors des entretiens annuels par exemple, un test de burn-out ou d'épuisement professionnel. Centré sur le stress dans le cadre de l'entreprise, l'outil Profil e-Stress de Central Test, étudie ainsi 11 dimensions. Parmi elles : les relations avec les collègues, avec la hiérarchie (une source de stress pour 58 % des salariés sondés par l'OVAT), le manque de reconnaissance, l'éthique de l'entreprise ou encore le manque de clarté des tâches et des objectifs, la charge de travail et l'instabilité de l'emploi.

Utilisés de manière régulière, ces tests aideront l'entreprise à identifier les sources de stress engendrées par son activité afin de mettre en œuvre des solutions adaptées dont elles pourront mesurer

Dr.Céline Jouffray
Consultante Recherche et Développement

 

http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-economique/video/3474724001018/le-stress-au-travail.fr.html#

Vidéo : j'ai mal au Travail

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

01.04 | 10:41

bonjour, je recherche un centre de méditation zazen ou sophrologie
le plus proche de Boisseron.
Eric.

...
17.05 | 22:09

Bonjour,
Ma belle fille est enceinte de 4,5 mois. Votre pratique est-elle adaptée à son état ? Avez-vous un cabinet ? Pourriez-vous m'informer des tarifs ?Merci

...
29.01 | 19:05

Isabelle , une petite fée bienfaisante ... Quelle rencontre ! J'en suis toute émue . Mamine de Saint just

...
25.04 | 12:25

Merci à vous toutes pour vos beaux témoignages, j'essai de faire de mon mieux et grâce à vous je m'améliore!! toute rencontre est l'occasion d'un changement,biz

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE